Kokouvi ADOKOU, originaire du Togo, a suivi une formation de 2 ans en calligraphie, sérigraphie et dessin. Il vit et travaille au Burkina Faso depuis 2010. Parlant «des restes des êtres de la société», Kokouvi redonne vie aux oubliés à travers sa peinture. Les images d'insectes, des représentations d'êtres africains naissent dans ses songes. Il se veut l'intermédiaire entre eux et nous en utilisant les pigments, l'ocre, le papier mâché, la colle ou les pastels sur un fond de récupération. Il a beaucoup exposé en Afrique et aborde aujourd'hui l'Europe.